Nos Héros oubliés de 14-18

Nos Héros oubliés de 14-18

Une quarantaine de récits incroyables de Belges qui furent tout sauf « petits »

Alain Libert, aidé de Mémoires depuis longtemps oubliés, nous dresse les portraits d’une incroyable galerie de héros méconnus pour la plupart.

À travers leur vie, leur bravoure et leur destin hors norme, il nous peint un tableau étonnant : celui de la Première Guerre mondiale vue par ses plus grands acteurs.

Vous partirez, entre autres, sur les traces…

– D’Antoine-Adolphe Fonck qui, le premier, ouvrit le feu sur l’envahisseur et dont les lanciers belges perpétuent le souvenir à travers leur devise « Meurs premier comme devant ».

– Des cinq gendarmes de Visé luttant seuls contre toute l’avant-garde prussienne.

– Des héroïques défenseurs du fort de Loncin et de leur sacrifice.

– D’Edgard de Caritat qui fut notre premier maquisard.

– De « Papa Merx » qui fit toute la guerre en première ligne à soixante-cinq ans.

– De l’abbé d’Orval qui fut un de nos soldats les plus médaillés.

– D’Henri Herd à qui le Tsar remit quatre décorations.

– D’Adolphe Max qui défendit ses concitoyens jusqu’à être déporté.

– De Léon Trulin qui, adolescent, fut fusillé pour espionnage.

– De Gabrielle Petit qui montra aux Allemands « comment une femme belge sait mourir ».

– De Philippe Baucq qui fut fusillé aux côtés d’Édith Cavell.

– D’Yvonne Vieslet, l’enfant martyr de Charleroi.

– De Jules Bastin qui s’évada une dizaine de fois.

 De Walthère Dewé, un des espions les plus importants du conflit.

 De Jacques de Dixmude, le plus grand de nos généraux.

 De Willy Coppens, notre as de l’aviation aux trente-sept victoires.

En tout, près d’une quarantaine de récits incroyables de Belges qui furent tout sauf « petits » et qui accumulèrent les décorations belges, françaises ou anglaises.

ISBN : 978-2-87462-109-3
Prix : 19,90 €
Date de parution : Octobre 2018