Athos, la traque des collaborateurs belges à la solde des nazis
Yves Moerman & Véronique Sapin

Durant l’occupation de la Belgique à partir de fin de l’année 1940, la Résistance s’organisa dans le pays. Les futurs résistants voulaient combattre l’occupant, mais ils ne savaient pas trop comment lutter contre l’envahisseur nazi. D’autre part, le commandement de l’armée d’occupation allait tout mettre en oeuvre pour obtenir des renseignements sur des Belges, qu’il qualifiait de terroristes. Les services de l’Abwehr, (Défense service de renseignements), mais aussi la Gestapo (GEheime STaatsPOlizei signifiant Police secrète d’État), la SS (Schutzstaffel, la principale organisation du régime national-socialiste) s’organisèrent pour combattre les résistants. Tous ces services s’attacheront à obtenir des informations sur les maquisards, mais aussi sur les communistes, les Francs-Maçons, les homosexuels, la presse, les réfractaires au travail obligatoire (STO), le marché noir, les réseaux d’extraction des pilotes alliés dont les avions s’étaient écrasés chez nous et qu’il fallait rapatrier vers l’Angleterre, comme le réseau Comète et puis bien sûr les Juifs.

Pour cela, l’occupant nazi allait tout mettre en oeuvre pour combattre la Résistance. Et ils trouveront des Belges qui avaient rejoint les idées du National Socialisme par conviction, mais aussi d’autres qui n’étaient intéressés que par l’argent. Ces personnes qui servirent le nazisme en Belgique furent exécutées par les résistants sous le commandement du Groupe ATHOS. Elles, puisqu’il y avait principalement des femmes, âgées de 16 à 49 ans, et quelques hommes dans ce réseau de collaboration, avaient été recrutées et dirigées par une certaine Maria Cognaux.

Voici enfin leur histoire.

19,90€
Date de parution : 27/04/2022
ISBN : 978-2-87462-182-6

Les auteurs

Yves Moerman & Véronique Sapin

Yves Moerman a déjà publié plusieurs ouvrages, essentiellement sur la période du 1er Empire et plus récemment sur la période de la Deuxième Guerre mondiale, avec des souvenirs militaires d’un volontaire de guerre et sur des collaborateurs des nazis.

Véronique Sapin a fait des études de kiné et de podologie. Aimant beaucoup la lecture, mais avant tout son rôle de maman et de grand-mère, rien ne la prédestinait à devenir écrivaine et co-auteur. Les hasards de la vie vous font parfois des surprises, et c’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’elle accepte cette nouvelle aventure !

Cet ouvrage est disponible dans votre librairie favorite. (N’hésitez pas à demander à votre libraire de le commander si vous ne le trouvez pas en rayon) Vous pouvez aussi acheter ce livre directement en suivant un de ces liens selon votre préférence :

+ de
livres